Parler en public en 7 étapes

parler en public

Soyons réalistes : tout le monde doit parler au moins une fois devant d’autres personnes. Si, d’une part, il y a ceux qui vivent cette expérience comme une montée d’adrénaline, d’autre part, il y a ceux qui la vivent comme un rêve éveillé. Si l’idée de parler en public vous cause de l’anxiété et des sueurs froides, ne vous inquiétez pas : vous n’êtes pas seul et, au contraire, c’est l’une des craintes les plus répandues. Selon les recherches, les gens classent la peur de parler en public avant même la peur de mourir. Je veux dire… mieux vaut être mort que d’être exposé à un public.

Voulez-vous vraiment être à la merci de ces sentiments négatifs ? Vous n’en avez pas, n’est-ce pas ? Je peux vous dire que l’anxiété de la prise de parole en public peut être surmontée avec succès si vous savez comment procéder. Il n’y a pas de sorts à suivre : il suffit d’agir en laissant les blocs derrière soi et peut-être d’expérimenter quelques techniques pour parler en public et apaiser la tension. Préparez-vous à agir : voici les sept éléments à prendre en compte pour bien parler devant un public.

Comment surmonter la peur de parler en public

L’activité de prise de parole en public est assez transversale : tout le monde peut avoir à parler en public, pour le travail et pas seulement. Si la peur vous bloque, voici sept étapes à suivre pour la surmonter et gagner plus de confiance en vous.

Connaître son public

Le premier conseil que je veux vous donner pour apprendre à bien parler en public est de… connaître votre public. L’une des craintes les plus courantes chez les gens est de “ne pas être compris” et d’être jugé par le public. Le public ressemble presque à un monstre à trois têtes contre lequel il faut se mesurer. Familiarisez-vous avec le public. Voici un bon exercice.

  • Préparer le papier et le crayon
  • Notez les caractéristiques de votre public. À qui parlez-vous ? Que s’attendent-ils à entendre ? De quoi ont-ils besoin ? Quels sont leurs intérêts ?
  • Sur cette base, vous pourrez préparer un discours de plus en plus proche des attentes de ceux qui vous écouteront.

Se préparer

Beaucoup de gens pensent que préparer un discours revient à éliminer toute forme de spontanéité. Ce n’est pas du tout le cas. Préparer un discours, c’est avoir une liste fixe à suivre pour se sentir vraiment préparé à ce que l’on a à dire.

Si votre peur de parler en public est, par exemple, que vous ne sachiez pas quoi dire ou que vous receviez des questions auxquelles vous ne pouvez pas répondre, une préparation à toute épreuve vous aiderait à prendre conscience. Notez les passages cruciaux de votre discours et aidez-vous en suivant un schéma similaire à celui-ci :

  • Introduction, qui est une façon de “briser la glace”. Il peut s’agir d’une question rhétorique, d’une déclaration, d’une statistique
  • Un noyau du discours, qui traite des passages fondamentaux du sujet que vous voulez aborder
  • Une conclusion, qui peut également comprendre l’introduction

Essayez votre discours devant le miroir. Surveillez votre posture, vos gestes, votre ton de voix. Prenez conscience de vos mouvements et ajustez vos performances.

Passez un test

Si vous avez peur de parler en public, un bon moyen de vous familiariser avec cette pratique est de la tester auprès d’un petit échantillon de personnes. Rassemblez un groupe de connaissances et d’amis et essayez de faire votre discours. Analysez leurs réactions et écoutez leurs commentaires. La sincérité est importante : ne la prenez pas personnellement, mais utilisez ces suggestions à votre avantage en améliorant votre style de communication.

Utiliser l’ironie

La prise de parole en public est, pour beaucoup, une chose stressante et difficile à gérer. Une façon de la soulager est de la désamorcer et de montrer votre “faiblesse”. Dites à votre public que vous êtes nerveux : ainsi, il vous pardonnera mieux et développera une certaine empathie. Faites-le avec un éclaircissement de l’humeur, peut-être avec une blague.

Investir dans la présentation

Eh bien, en plus de comprendre comment parler en public sans s’exciter, il est important de connaître un certain soutien pour votre discours. De nombreux orateurs choisissent de projeter des diapositives pour faciliter la compréhension du discours. Il faut dire que le choix est également lié à la nature de votre discours et à la nature du public ; en principe, si vous voulez faire des diapositives, il y a quelques suggestions importantes à prendre en compte.

  • Le mieux est de ne pas “charger” vos diapositives avec du texte ou des éléments visuels. Il suffit d’un peu de texte et d’une fine structure. Une douzaine de mots au maximum suffit pour illustrer un concept. Soyez simple et concis
  • Assurez-vous que la police que vous choisissez est lisible et que la taille est la bonne. Utilisez un fond clair et une couleur de police foncée pour mettre en valeur le texte et le rendre plus lisible.
  • Ne remplissez pas vos diapositives avec des éléments complexes. Utilisez un cadre reproductible et suivez le même style dans toutes les diapositives. Le design ne doit jamais vous détourner du concept.

Faire disparaître la peur

La peur est un mauvais compagnon de voyage : il faut l’abattre avec conscience. Préparez-vous, prenez soin de vous, investissez dans votre estime de soi. Gagnez en confiance : croyez en vos capacités et travaillez dur pour atteindre vos objectifs. Si la peur risque de prendre le dessus et que vous commencez à penser des choses comme “je n’y arriverai jamais”, pensez à toutes ces fois où vous pensiez ne pas pouvoir y arriver et… vous y êtes arrivé.

Aidez-vous en vous distrayant avec vos passions : consacrez une partie de votre temps à ce que vous aimez faire. Avant de parler en public, donnez-vous du temps libre.

Soyez vous-même

Faire semblant de plaire aux autres n’est jamais une bonne idée. Vous avez la possibilité de vous faire entendre et de faire passer un message : utilisez-le de la bonne manière. Si vous laissez votre personnalité s’exprimer, vous gagnerez en crédibilité : votre public fera confiance à ce que vous avez à dire s’il peut vous voir comme une personne réelle. Pour aider votre public à vous percevoir comme authentique, racontez-lui des anecdotes et des histoires personnelles qui vous ont touché. Cela réduit considérablement la distance entre vous et votre public.

Pour l’instant, je vous ai tout dit sur la façon de parler en public. Faites-moi savoir comment vous vous préparez à prendre la parole en public dans un commentaire